CHINE – Guo Rui

INVITATION INTERNATIONALE
Accueil en résidence – Création partagée – Performance – Ateliers / Masterclasse

Formé au au Beijing Dance Academy à la danse traditionnelle chinoise, Guo Rui poursuit son appren- tissage au Hong-Kong Academy of Performing Arts où il se forme à la danse moderne. Il travail en parralèle à sa formation au JinXing Dance Theater de Shanghai.

Danseur atypique, il reçoit en 2003 le prix de la meilleur pièce au Beijing Dance compétition, le prix du meilleur danseur dans «TaoLi Cup» Compétition Chinoise Nationale. Il reçoit la bourse du American Dance festival en 2005 et de 2006 à 2010, la bourse du Robert H.N.HO Family foundation de Honk- Kong.

_MG_1423

C’est ensuite à P.A.R.T.S (Bruxelles) qu’il parfait sa formation et ouvre le champ de la danse contempo- raine, en suivant les 4 années de formations.Il travaille en suite comme danseur et chorégraphe, pour des commandes au Gangdong Modern Dance Company Dance , pour les étudiants du MA programme au Beijing DAnce Academy, et aussi pour des projets de collaboration avec divers artistes , plasticiens ou musiciens, pour des commandes du Minis- tère de la Culture Chinoise.Il travaill également avec d’autres chorégraphes, comme Tino Sehgal, Leslie Cheung, Thomas Hauert en Europe.

Une création partagée

Notre rencontre avec Guo Rui, qui partage notre souhait de travailler en collaboration avec des artistes d’autres cultures, afin de croiser, l’Art, la Culture et le rapport au(x) monde(s). Travailler ensemble nous semble être la meilleure façon d’ouvrir le champ de la création et de réfléchir ensemble aux principes chorégraphiques qui nous animent dans nos cultures, comment nous les partageons.

La résidence

La résidence de création s’orientera autour d’une recherche du corps objet, à la fois politique et poétique, contenu et contenant. Dans la culture asiatique, le contant, l’enveloppe, révèle le contenu. Il y a un point de fracture entre être et paraître, très éloigné des codes de représentation de nos sociétés occidentales. A partir d’offrande chinoise ramené lors d’un précédent voyage à Shanghai, le projet s’inscrit dans un « HorsFormat » pour l’ouverture du festival du film Chinois à la Maison de l’étudiant/ Université de La Rochelle.

Recherche – Dancing Stranger

« Dancing Strangers » a pour objet de recherche la transmission de partition écrite ou non, chorégraphique ou non, à deux personnes ou à de petits groupes. La rencontre de ces individus dans l’espace public est l’objet de curiosité de l’artiste. Se rencontrer, s’appréhender, inviter par le geste, dire avec le mouvement…. autant de petites actions à vertu sociale qui deviennent des parades entre l’intime et le publique. Le retour sur ces experiences en espace extérieur devient alors des partitions pour d’autres étrangers à venir. Les traces videos et écrites forment le carnet de bord qui permet de mettre en installation / performance les traces de ces expériences impromptus et éphémères.  

Recherche – Solo

“Tentative d’auto-portrait à travers les pauses traditionnelles de danses chinoises parallélement au questionnement du monde dans lequel je vis”

Plaquette Guo. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

En résidence au Centre Intermondes du 16 novembre au 11 décembre 2015, avec le soutien du Centre Intermondes, l’Institut Confucius, La Maison de L’étudiant / Université de la Rochelle. Projet initié par la Cie SINE QUA NON ART