creation

METAMORPHONE

Spectacle chorégraphique et3

View more

VERSUS

Danse – Art3

View more

Donne moi
quelque chose qui ne meurt pas

View more

Des ailleurs
sans lieux

 

View more

EXUVIE

 

View more

Topie
impitoyable

View more
  • mai
  • vendredi 11
  • au, dimanche 13
  • Représentation
  • CONSAGRACIÓN
  • Gran Teatro Alicia Alonso
    La Havane
    CUBA
  • mai
  • vendredi 18
  • au, dimanche 20
  • Représentation
  • CONSAGRACIÓN
  • Gran Teatro Alicia Alonso
    La Havane
    CUBA
  • juin
  • samedi 02
  • PAN
  • Tous à la barre
  • Parc Franck Delmas
    La Rochelle
  • 16h
  • juillet
  • lundi 02
  • au, dimanche 15
  • Ateliers
  • Workshop création
  • Athens & Epidaurus Festival
    Epidaure
    GRECE

  • Christophe Béranger a été interprète au CCN Ballet-de-Lorraine de 1992 à 2013. Son parcours atypique au sein de la structure lui permet de travailler avec plus d’une soixantaine de chorégraphes. Dans le même temps, il chorégraphie, s’engage dans l’action culturelle, dirige le programme d’insertion professionnelle, assiste les chorégraphes. En 2011, il est nommé coordinateur artistique de la compagnie qu’il quitte en 2013.

    Jonathan Pranlas-Descours a été formé aux arts plastiques et à l’histoire des arts, puis aux métiers du théâtre à l’université d’Aix-Marseille. Il continue son parcours en tant qu’interprète dans diverses compagnies en Europe, et il intègre ensuite P.A.R.T.S à Bruxelles, de 2006 à 2010. Il poursuit son travail d’interprète en Belgique, Allemagne, France auprès de divers chorégraphes et initie en parallèle ses premiers travaux en tant que chorégraphe.

    Ces différents parcours d’interprète, riches d’expériences dans leur diversité, sont à la base du travail en tandem, complémentaire mené par les deux artistes. En 2012 ils fondent la compagnie SINE QUA NON ART, à La Rochelle. Travaillant autant à la création qu’a la transmission, ils sont nommés en 2017 comme coordinateurs artistiques et pédagogique du Jeune Ballet Atlantique, formation artistique du danseur interprète du conservatoire de La Rochelle.

     

  • Création de pièces chorégraphiques, transmission d’un savoir-faire à partir de leurs expériences multiples, actions de médiation auprès des publics, engagement dans des projets de coopération internationales, les différentes activités de la compagnie interrogent à chaque fois les processus de création liés à l’acte artistique et les modalités de mise en œuvre de l’action culturelle auprès des publics.

    Le binôme fondateur de SINE QUA NON ART est résolument impliqué dans une réflexion permanente sur la mise en lien entre l’œuvre et le public pour parvenir à introduire la danse auprès de ceux qui, le temps d’une représentation ou d’une rencontre éphémère, viennent voir, ressentir, écouter, pratiquer cet art du corps dans l’espace et le temps, cet art de l’intuition et de la pensée du mouvement.

    C’est notamment autour du projet P.A.N (Permanence Artistique Nomade) qu’ils étendent la pratique de la danse et la rencontre artistique au plus grand nombre, de la pratique amateur aux jeunes générations, des personnes âgées aux danseurs en formation, du régional à l’international.

     

  • Leurs pièces ont des processus et des univers à chaque fois différents, ils se retrouvent sous un sens commun de collaborations artistiques qui investissent autant le champ de la Performance, des Arts Visuels et de la Musique Live.

    En 2013 ils sont lauréats de la TANZRecherche NRW#13 à Cologne qui leur permet de créer ‘‘Exuvie’’ leur fameuse création dans 150 kg de cire.
    En 2014 ils remportent le 1er Prix du concours (Re)connaissance avec leur pièce ‘‘Des ailleurs sans lieux’’. Parallèlement, ils créent pour de grandes compagnies de répertoire, en france pour le Ballet de l’Opéra de Metz, et à l’étranger, comme dernièrement pour le Ballet National du Kosovo en décembre 2016 ‘‘Recomposed’’ pour 24 danseurs. Ils créeront en mai 2018 un ‘‘Sacre du Printemps’’ pour la compagnie nationale Danza Contemporeána de Cuba à La Havane.

    De pièce de groupes en travaux de commandes, d’espaces performatifs en projets de coopération internationale, la compagnie SINE QUA NON ART bouge les lignes de la création chorégraphique en se déplaçant à chaque projet vers de nouveaux territoires artistiques audacieux.

    Leurs créations ont été présentées au Liban, au Brésil, à Macao, au Luxembourg, en Allemagne, à Cuba, à Singapour, au Kosovo…